Accueil » Jardinage » Les 5 mauvaises herbes les plus utiles de votre cour arrière

Les 5 mauvaises herbes les plus utiles de votre cour arrière

Certaines plantes sont considérées comme de mauvaises herbes, car invasives. Elles ont tendance à envahir la cour arrière et sont rapidement arrachées par le jardinier. Pourtant, elles sont intéressantes et peuvent même être consommées. Voici les 5 mauvaises herbes les plus utiles. Vous ne les verrez plus de la même façon !

1. Le pissenlit

Le pissenlit, aussi appelé « dent-de-lion », est l’une des plantes les plus communes de nos jardins. Il pousse dans les champs, les prairies, sur les bords des chemins… Il apprécie également les allées où il peut devenir envahissant. On lui inflige, de ce fait, une réputation de mauvaise herbe.

Mais le pissenlit est très intéressant d’un point de vue nutritionnel. Les jeunes feuilles sont riches en bêta-carotène et en vitamines B6, B9 et C. Elles renferment aussi des antioxydants, des minéraux et des oligo-éléments. Les racines et les boutons floraux sont également comestibles.

Comment l’utiliser : récoltez les jeunes pousses avant la floraison. Préparez-les en salade avec de l’huile d’olive, du sel et du poivre. Faites poêler les boutons floraux ou conservez-les dans du vinaigre, comme les câpres. Quant aux racines, vous pouvez les torréfier au four et les moudre pour obtenir un succédané de café.

Lire aussi | 5 propriétés surprenantes du thym pour la santé

2. Le grand plantain

Le grand plantain (Plantago major) se rencontre souvent le long des routes, dans les allées ou au pied des murs. C’est une plante résistante et capable de s’adapter facilement. Ce qui explique son caractère envahissant.

Mais il a aussi ses bons côtés ! Les feuilles tendres sont riches en vitamines (A, C, K) et en minéraux (calcium, phosphore, fer…). Les plus grandes feuilles sont comestibles mais plus amères et fibreuses.

Comment l’utiliser : mangez les jeunes feuilles crues, en salade, ou cuites comme des épinards. Elles ont un petit goût de champignons.

3. Le pourpier

Le pourpier (Portulaca oleracea) est considéré comme une adventice. Il possède des feuilles charnues et des tiges rampantes. Il apprécie les allées, les trottoirs, les endroits délaissés et les arrières cours.

Ses feuilles sont riches en oligo-éléments : potassium, magnésium, calcium, phosphore… Elles renferment aussi des vitamines B2, B3 et C. De plus, elle est l’une des plantes les plus riches en oméga-3.

Comment l’utiliser : les feuilles ont un goût citronné. Consommez les tiges, feuilles et fleurs en salade ou faites-les légèrement revenir à la poêle.

4. L’ortie

L’ortie est certainement la plus grande représentante des mauvaises herbes. Il faut dire qu’elle est envahissante et qu’il n’est pas facile de s’en débarrasser. Plutôt que de faire la guerre aux orties, préférez les consommer !

Elles sont particulièrement riches en vitamines, en minéraux et en oligo-éléments (iode, magnésium, potassium, phosphore, silice et soufre). Elles sont aussi une bonne source de protéines.

Munissez-vous de gants épais et cueillez les feuilles le matin. Pour ne pas vous piquer, attrapez-les toujours par le dessous. La plante ne doit pas être en fleurs sinon les feuilles seront amères.

Comment l’utiliser : faites cuire les feuilles à la vapeur ou en soupe. Leur goût se rapproche des épinards. Vous pouvez aussi les préparer en tisane.

Lire aussi | Fabriquer votre purin d’ortie maison

5. L’oseille sauvage

L’oseille sauvage (Rumex acetosa) pousse dans les endroits rocailleux et les terrains tassés. Elle peut être envahissante et difficile à éliminer.

Ses feuilles sont riches en vitamines C et E, en fer, en magnésium et en antioxydants. Mais elles doivent être consommées avec modération car elles contiennent de l’acide oxalique.

Comment l’utiliser : préparez les jeunes pousses et les feuilles en soupe ou en salade. Elles ont un goût acidulé. Vous pouvez aussi les manger cuites en omelette.



Partez à la découverte des 5 mauvaises herbes les plus utiles de votre cour arrière et que vous pouvez consommer.
Partager cette trouvaille!Partager!Envoyer par courrielEnvoyer!
Merci d'imprimer mon astuce! Passez le message que vous l'avez pris sur MeilleursTrucs.com :)
Moyenne de 5 sur 9 votes

3 réflexions au sujet de “Les 5 mauvaises herbes les plus utiles de votre cour arrière”

Laisser un commentaire sur ce truc de grand-mère

Assurez-vous que votre commentaire concerne bien le truc en question et que votre question n'a pas déjà été publiée au préalable.

Merci beaucoup de votre participation!