Accueil » Animaux » Oiseaux » Nourrir les oiseaux en hiver : astuces et erreurs à éviter

Nourrir les oiseaux en hiver : astuces et erreurs à éviter

En hiver, les allées et venues des oiseaux dans la mangeoire offre un vrai spectacle. Mais, au-delà du plaisir qu’il offre, nourrir les oiseaux est un geste important pour eux. En effet, avec le froid, ils trouvent moins de nourriture dans la nature (baies, insectes…). Vous pouvez donc les aider un peu en installant une mangeoire où ils pourront venir se nourrir par temps froid. Voici quelques conseils et astuces pour nourrir les oiseaux en hiver et les différentes erreurs à éviter.

1. Choisir la bonne mangeoire

On distingue différents types de mangeoire pour les oiseaux, en bois ou en métal. Ainsi, il existe la mangeoire à « plateau » avec un toit, les tubes, la lanterne ou encore les distributeurs.

Pour choisir votre mangeoire, prenez surtout en compte les oiseaux que vous souhaitez attirer ou ceux qui se trouvent dans votre jardin.

La mangeoire plateau est la plus connue car elle convient à la plupart des oiseaux communs. Elle est idéale pour les petits oiseaux comme les mésanges, moineaux, chardonnerets… Munie d’un rebord, elle attirera aussi le rouge-gorge et le verdier.

Les tubes, quant à eux, sont parfaits pour les oiseaux qui aiment « chercher » avec leur bec et se suspendre pour manger. C’est le cas de la sittelle et de la mésange charbonnière.

Enfin, choisissez la mangeoire en fonction des graines utilisées. Les tubes et lanternes conviennent pour les grosses graines (arachides, graines de tournesol). Les plateaux sont plus adaptés aux mélanges de graines, fruits et insectes et les distributeurs aux boules de graisse.

2. Installer la mangeoire au bon endroit

Après avoir acheté votre mangeoire, vous devez la fixer au bon endroit.

Choisissez un lieu bien dégagé et facile d’accès, idéalement à l’abri des vents et de la pluie. La mangeoire doit aussi être éloignée des fenêtres et des baies vitrées.

Enfin, vous devez pouvoir la suspendre assez haut (3 à 4 m du sol) de façon à ce que les oiseaux soient à l’abri des prédateurs.

Lire aussi | Fabriquer une mangeoire d’oiseaux avec un pot masson

3. Quelle nourriture donner aux oiseaux du jardin ?

Une fois en place, il ne vous reste plus qu’à approvisionner la mangeoire en nourriture. Elle peut changer en fonction des espèces d’oiseaux.

La plupart apprécient les graines de tournesol, les arachides (non salées), le gruau d’avoine ou encore le millet. C’est pourquoi on les retrouve souvent dans les mélanges de graines du commerce. En revanche, ils ne sont pas spécialement friands du blé.

Les mélanges de fruits et insectes, quant à eux, forment un cocktail nutritif et savoureux pour les oiseaux insectivores et frugivores.

Si possible, privilégiez les graines certifiées bio et donc cultivées sans pesticides.

4. Boules de graisse : bonne ou mauvaise idée ?

Les boules de graisse sont intéressantes pour varier les apports nutritionnels. De plus, certains oiseaux, comme les mésanges, apprécient particulièrement d’y picorer.

S’il est possible d’utiliser du suif, mieux vaut choisir des boules à base de graisses végétales (hormis huile de palme). Vérifiez également qu’elles ne contiennent pas d’additifs.

Enfin, privilégiez les pains de graisse plutôt que les boules entourées d’un filet plastique où les oiseaux peuvent se coincer les pattes.

Lire aussi | Suif au beurre d’arachides pour les oiseaux

5. À partir de quand et pendant combien de temps nourrir les oiseaux ?

Les oiseaux du jardin doivent être nourris seulement en période hivernale, et particulièrement lors des épisodes neigeux. Vous pouvez commencer à leur donner à manger dès que le froid s’installe.

Stoppez ensuite progressivement les apports quand les températures remontent. N’arrêtez pas d’un coup ! Laissez-leur le temps de reprendre leurs habitudes dans la nature.

Lire aussi | Faire du nectar pour les colibris maison

6. Installer un point d’eau

En plus de la mangeoire, pensez à installer un point d’eau. Cet espace leur permettra de s’hydrater (été comme hiver) mais aussi de se nettoyer le plumage.

Dans un endroit à l’abri des prédateurs, installez une petite coupelle que vous remplirez d’un fond d’eau.

Changez l’eau 2 fois/semaine pour la maintenir propre.

Lire aussi | Fabriquer une couronne de Noël pour nourrir les oiseaux



Découvrez tous nos conseils et astuces pour bien nourrir les oiseaux en hiver et les différentes erreurs à éviter.
Partager cette trouvaille!Partager!Envoyer par courrielEnvoyer!
Merci d'imprimer mon astuce! Passez le message que vous l'avez pris sur MeilleursTrucs.com :)
Moyenne de 5 sur 16 votes

4 réflexions au sujet de “Nourrir les oiseaux en hiver : astuces et erreurs à éviter”

  1. Bonjour, j’aime nourrir les oiseaux dans la cour arrière et aussi je leur donne du beurre arachides.Mais ce que j’ai remarqué c’est que les prix on presque doublé pour les graines je crois que les oiseaux subiront moins de gens qui vont les nourrire.Merci.

    Répondre
  2. Toutes ces idées sont bonnes, mais vous oubliez les écureuils, il y en a partout, donc la majorité de vos suggestions son désuètes. Je vous défie de mettre votre couronne, votre bonhomme de neige ou votre pot masson, les écureuils vont n’en faire qu’une bouchée!
    Meilleure chance dans votre prochaine chronique!

    Répondre

Laisser un commentaire sur ce truc de grand-mère

Assurez-vous que votre commentaire concerne bien le truc en question et que votre question n'a pas déjà été publiée au préalable.

Merci beaucoup de votre participation!