Accueil » Jardinage » 7 conseils pour réussir la culture des pommes de terre

7 conseils pour réussir la culture des pommes de terre

Les pommes de terre font partie des légumes incontournables du potager. C’est une culture qui demande peu d’entretien tout en offrant de belles récoltes. De plus, en variant les variétés primeurs et de conservation, il est possible d’en récolter toute l’année. Alors pourquoi s’en priver ? Voici 7 conseils pour réussir à coup sûr la culture des pommes de terre dans votre potager.

1. Sélectionner et varier les types de pommes de terre

Avant même de planter, prenez le temps de bien sélectionner vos pommes de terre en amont. En effet, si vous souhaitez en récolter quasiment toute l’année, il est important de varier les variétés.

D’une manière générale, on distingue 2 types différents :

  • les pommes de terre dites « primeurs » offrent des récoltes précoces (de fin avril à juillet). Elles se consomment aussitôt récoltées (dans les 3 jours maximum) et ne conservent pas ;
  • les pommes de terre dites « de conservation » se récoltent de septembre à mars. Elles peuvent être stockées pendant 8 à 12 mois dans un endroit frais, sec et aéré.

Prenez aussi en compte les spécificités de chaque variété : chair ferme, tendre ou farineuse, tenue à la cuisson, grosseur…

2. Faire germer les pommes de terre avant la plantation

La germination des pommes de terre avant plantation garantit un bon démarrage à la plante. Cela permet aussi d’avancer d’environ 15 jours la première récolte.

4 à 6 semaines avant la plantation, placez vos tubercules dans des clayettes en les espaçant bien, germe vers le haut. Placez le tout dans un endroit lumineux, sec, frais et aéré. La température doit être comprise entre 10 et 15°C.

Vous verrez progressivement des germes se former. Vous pourrez les planter dès qu’ils auront atteint 2 à 3 cm de long.

Sachez qu’il existe aussi dans le commerce des tubercules pré-germés. Ils peuvent donc s’acheter au dernier moment et se planter directement au potager.

3. Réussir la plantation des pommes de terre

La période de plantation dépend essentiellement de la variété sélectionnée (précoce ou tardive). En général, elle commence en mars-avril (sous abri) ou à partir de début mai (en pleine terre). Vous pourrez les récolter entre 2 et 5 mois après la plantation.

Commencez par bien préparer la terre et par supprimer les cailloux. Tracez ensuite des rangs de 15 cm de profondeur et espacés de 40 cm. Déposez un tubercule (germe vers le haut) tous les 35 à 40 cm dans le rang et recouvrez de terre.

Comptez 2 à 3 semaines avant de voir sortir les premières pousses.

4. Butter les pommes de terre

Les patates doivent être butées. Cette technique consiste à former un monticule de terre à la base du plant. En buttant les pieds, vous favoriserez l’enracinement et la formation des pommes de terre.

Faites un premier buttage lorsque les plants atteignent 20 cm de hauteur. Renouvelez l’opération au fur et à mesure de leur croissance.

5. Surveiller la présence des doryphores sur les pommes de terre

Les doryphores sont les principaux ennemis de la pomme de terre. Ces scarabées se reconnaissent à leur carapace rayée jaune et noir. Ils apparaissent à partir d’avril et se nourrissent des feuilles mais aussi des tubercules.

Avant même leur apparition, il est judicieux de faire un traitement préventif à base de purin d’ortie, par exemple, à pulvériser sur le feuillage. Pendant la culture, vérifiez régulièrement les feuilles et ramassez les doryphores à la main si besoin.

6. Arroser les pommes de terre à la bonne fréquence

Les pommes de terre apprécient les arrosages réguliers, surtout par temps chaud ou sec. Comptez entre 2 à 3 arrosages/semaine voire plus en été.

Évitez de mouiller les feuilles pour éviter le développement de maladies comme le mildiou ou l’oïdium. Préférez arroser au pied des plants.

7. Associer les pommes de terre

Au potager, les pommes de terre peuvent se planter à côté des haricots, des petits pois, des fèves ou encore des choux. En revanche, évitez de les placer près des tomates, courgettes et concombres.

Sachez que le souci (Calendula officinalis) et les fines herbes (aneth, coriandre…) sont intéressants à planter près des pommes de terre. En effet, ils repoussent les insectes indésirables comme les doryphores.


Cultivez et récoltez vos propres pommes de terre au potager grâce à nos 7 conseils pour réussir la culture des patates à coup sûr.
Partager cette trouvaille!Partager!Envoyer par courrielEnvoyer!
Merci d'imprimer mon astuce! Passez le message que vous l'avez pris sur MeilleursTrucs.com :)
Moyenne de 5 sur 10 votes

Laisser un commentaire sur ce truc de grand-mère

Assurez-vous que votre commentaire concerne bien le truc en question et que votre question n'a pas déjà été publiée au préalable.

Merci beaucoup de votre participation!